Jean Dubuffet sera l’un des premiers à l’encourager en le présentant en 1969 à son galeriste, Jean-François Jaeger de la Galerie Jeanne Bucher qui défendit l'oeuvre de l'artiste.

La commande publique et quelques commandes privées d’envergure ont permis l’implantation de grandes sculptures au Parc Floral de Vincennes, à la direction Telecom de Paris, à Ivry, Aubervilliers, Monaco-Fontvieille, le point d’orgue étant le Monument en hommage à Arthur Rimbaud installé depuis 1989 à Marseille.

Jean Amado a aussi réalisé des sculptures destinées à des collections privées ou à des musées et fondations. Par ailleurs, de nombreuses expositions et rétrospectives ont fait connaître Amado en France et à l’étranger.  Christian Bobin, Jean-Luc Daval, Georges Duby, Bernard Noël, Louis Pons, Dora Vallier, Germain Viatte, entre autres, ont analysé son travail. Après sa mort, ses œuvres ont fait l’objet de plusieurs expositions et continuent d’être commentées. Une grande rétrospective fut organisée à Aix-en-Provence en 1997, suivie d’une importante exposition en 2008.

Une exposition de dessins se déroulera à la Galerie Jeanne Bucher : Dessins de sculpteurs, en mars 2018 après une exposition au Musée Granet durant l'été 2017 dans le cadre de l'exposition Jeanne Bucher, La Passion de l'Art, à Aix-en-Provence.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now